Economie

Sopatel Silmandé : Le fleuron continue sa descente mortuaire

Publié le jeudi 21 septembre 2017

« Hôtel Silmandé : le fleuron n’est plus ce qu’il était ». Ainsi Boukary Ouoba titrait son article dans L’Evénement n°216 du 25 août 2011. Un article qui dépeint la mauvaise gestion de cet hôtel qui, jadis, a fait la fierté de l’hôtellerie burkinabè. Six ans après, le diagnostic reste le même. La crise qui secoue l’hôtel Sopatel Silmandé a atteint son paroxysme depuis le 30 avril dernier. 118 employés ont exigé par pétition le 29 avril le départ du nouveau (...) Lire...

  Partager

Sopatel Silmandé : L’audit des malversations au cœur de la crise

Publié le jeudi 21 septembre 2017

C’est certainement un des éléments inconnu du public. L’audit des stocks commandité par la direction générale de Sopatel Silmandé. Réalisé au cours du mois d’avril 2017, le rapport évoque des insuffisances et des faits graves de gestion. Le receveur et l’économe sont les deux personnes mises en cause. Pour les responsables de l’établissement, la grève du 29 avril n’est qu’un par feu à l’instigation de ces derniers. Pour les accusés, l’administration générale (...) Lire...

  Partager

Ppp au Burkina Faso : Ce qu’il faut savoir pour mieux comprendre

Publié le mardi 29 août 2017

Le lundi 3 juillet 2017, en dépit de la protestation des députés de l’opposition leurs collègues de la mouvance, majoritaires à l’Assemblée nationale, ont voté le projet de loi portant allègement des procédures de contractualisation des partenariats public-privé (Ppp). Dès lors, quitus a été donné au gouvernement de Paul Kaba Thiéba, sur une durée de six mois, d’attribuer des marchés publics par la procédure d’entente directe. Pour l’opposition, il s’agit (...) Lire...

  Partager

Agriculture : le Burkina se conforme à Maputo, malgré des insuffisances

Publié le vendredi 2 août 2013

Il y a 10 ans les chefs d’Etats africains s’engageaient, dans la capitale du Mozambique, à consacrer au minimum 10% de leurs budgets nationaux au secteur agricole. Aujourd’hui, le bilan fait état de sept pays qui respectent cet engagement. Le Burkina est le bon élève du lot avec14% de son budget alloué à l’agriculture.La situation alimentaire ne s’en trouve pas radicalement changée pour autant. Aux fins d’apporter une analyse critique sur ce score et (...) Lire...

  Partager

Développement humain Durable au Burkina : Il y’a du chemin à faire

Publié le lundi 3 juin 2013

Le PNUD a présenté son rapport national sur le développement humain durable au Burkina Faso. Ce rapport présente des chiffres alarmants aussi bien sur l’indice de développement du pays que sur les disparités qui existent entre les différentes régions du pays. Ce rapport démontre aussi que les facteurs de l’économie nationale ne sont pas maitrisés par les gouvernants, non pas par des chiffres savants, mais plutôt par la démonstration analogique. Ainsi (...) Lire...

  Partager

Saison cotonnière 2013-2014 : Le prix du kilo baisse

Publié le mercredi 1er mai 2013

L’annonce va-t-elle encore replonger la production du coton dans la récession ? C’est en tout cas la crainte avec le prix du kilo de coton désormais à 235 f pour le premier choix. L’ACIB qui regroupe les professionnels ne semble pas s’en inquiéter. Elle compte sans doute sur les mécanismes d’incitation en place pour absorber le choc de la baisse. Pour en bénéficier les producteurs de coton devraient « travailler plus pour gagner plus ». Assurément, (...) Lire...

  Partager

Développement rural : le biodigesteur pour une « économie verte »

Publié le jeudi 18 avril 2013

L’importance du biodigesteur n’est plus à démontrer pour ceux qui le connaissent. Sont de ceux-là, l’Etat Burkinabè qui en sait beaucoup sur cette technologie. En janvier 2014, les subventions mises à la disposition des ménages pour les aider à acquérir le biodigesteur prendront fin. Avec l’arrêt de la subvention, tous ceux qui veulent acquérir l’ouvrage devront le faire à coût réel, c’est-à-dire, 400 000 F CFA au moins. Or le biodigesteur est une (...) Lire...

  Partager

7/20 Articles