Editorial

L’opposition campée dans une stratégie de la tension

Publié le lundi 31 juillet 2017

Projet de révision du code électoral, allègement des procédures de passation des marchés publics, des sujets brûlants qui ont occupé le débat public en ce mois de juin. On aurait dit que l’opposition y a trouvé l’occasion d’une cure de jouvence. C’est en effet un grand coup politique porté par Zeph qui, à en juger par l’émoi provoqué en face, a fait mouche. Consciente qu’elle ne peut rien changer dans le processus d’adoption de la loi, puisque la coalition au (...) Lire...

  Partager

La problématique des OSC alimentaires

Publié le mardi 18 juillet 2017

Dans l’interview qu’il nous a accordée et que vous pouvez lire dans la présente édition, Salif Diallo rappelle une évidence à propos de certaines OSC mais qui mérite cependant qu’on s’y attarde : « Il y a dit-il des OSC respectables et respectées par rapport à leur objet dans ce pays. Je rappelle qu’au Burkina Faso, il existe environ 148 000 groupements de producteurs ruraux. Ce sont aussi des organisations de la société civile que les gens ignorent. Il y (...) Lire...

  Partager

Le procès de la couardise politique

Publié le jeudi 29 juin 2017

C’est le premier ministre Luc Adolphe Tiao et son gouvernement qui devront répondre le 27 avril prochain de l’entêtement du chef d’orchestre Blaise Compaoré qui ne peut être poursuivi en raison de son statut de président de Faso qui le rend irresponsable devant nos juridictions. Ce n’est certes pas le lieu d’épiloguer sur cette question polémique même dans les milieux constitutionnalistes mais au regard de ses implications à la fois juridiques, (...) Lire...

  Partager

Une icône de la révolution sankariste s’en est allée !

Publié le jeudi 29 juin 2017

On connaissait l’homme politique, le concepteur du DOP (même si dans la réalité c’est une œuvre collective), l’idéologue, l’écrivain. Avec sa mort et les témoignages aidant, on découvre que l’homme était aussi un humaniste dans l’âme et un visionnaire. Il y a sans doute une part de dithyrambe dans les nombreux hommages qui lui ont été rendus car c’est bien connu, la mort efface bien des rancœurs humaines. Pour nombre d’observateurs, la vie de Valère Somé (...) Lire...

  Partager

Le Burkina dans un cul de sac

Publié le lundi 19 juin 2017

Le pouvoir avait été prévenu. Il n’y aura pas d’état de grâce sur le front social. Bassolma Bazié, secrétaire général de la CGTB avait expliqué que l’état de grâce aurait pu se justifier si les tenants du pouvoir étaient de nouveaux venus qui avaient besoin d’un certain temps pour prendre connaissance des dossiers. A ses yeux, le président Roch et ses amis ont largement partagé les 27 ans de règne du pouvoir de Blaise Compaoré. Mieux, ils en étaient même (...) Lire...

  Partager

Macron, la dernière carte avant le FN

Publié le mardi 30 mai 2017

On ne l’a presque pas vu venir ce mouflet de 39 ans dont la sortie du gouvernement Hollande avait été juste perçue comme un caprice d’enfant gâté. Eh bien, ce garçon que d’aucuns qualifiaient de candidat « macaroni » en raison non seulement de son jeune âge mais davantage pour sa fragilité supposée face aux caïmans du marigot politique français, est désormais le premier des Français. Par un vote clair et massif les arrières petits-enfants des Gaulois l’ont (...) Lire...

  Partager

L’unité retrouvée le temps d’une commémoration

Publié le mercredi 5 avril 2017

Quoi de plus normal que le Burkina politique se soit retrouvé dans une belle unité à l’occasion de la commémoration de l’AN II de l’insurrection populaire. Et pourtant deux semaines avant l’événement, les esprits ne semblaient pas s’y préparer. Zéphirin Diabré, principale figure de proue de l’opposition politique nationale était dans la dynamique de sa conférence nationale sur l’insurrection populaire dont le programme d’activités avait été déjà déroulé. (...) Lire...

  Partager

7/97 Articles