UPC : 4 militants sanctionnés par exclusion du parti

Publié le jeudi 6 mars 2014

L’Union pour le progrès et le changement (UPC) de Zéphirin Diabré, chef de file de l’opposition politique a rendu public la décision d’exclusion de quatre de ses militants, ce jeudi 6 mars 2014.

Ce sont Ratamanégré Assibo Ouédraogo (Arrondissement 5 de Ouagadougou), de Solange Ouédraogo (Arrondissement 4 de Ouagadougou), Moussa Kissou (Arrondissement 4 de Ouagadougou) et Albert BOUDA (Arrondissement 4 de Ouagadougou).

Ces derniers se seraient rendus « coupables de violations des textes et des principes du parti » et, ont terni l’image du parti par leurs comportement. En effet, ils se sont porté candidats sur les listes d’autres partis politiques, rejeté la discipline du parti et œuvré contre son unité.

On se rappelle, Assibo Ouédraogo a trahit son parti à l’arrondissement 5 en se ralliant aux conseillers municipaux du CDP alors qu’il avait été élu sous la bannière de l’UPC, chose qui avait conduit l’UPC à perdre la gestion du conseil municipal dudit arrondissement. Les trois derniers ont, quant à eux marqué de leur sceau le Conseil municipal de l’arrondissement 4 de Ouagadougou. Au moment où le maire avait besoin d’eux pour faire fonctionner le conseil, certains d’entre eux, aux dires des proches du maire, avaient jeté l’éponge, bloquant du même coup le conseil.

WB