Transfert d’hiver en Europe : Bons coups de joueurs burkinabè

Publié le vendredi 31 janvier 2014

La trêve hivernale est l’occasion tant attendue par certaines formations professionnelles en Europe de remodeler leurs effectifs. Mais pour les footballeurs burkinabè, cette échéance devait permettre à nombre d’entre eux de relancer leur carrière. Le plus gros coup a été la signature de Bertrand Traoré à Chelsea. A peine ses 18 ans sonnés que le cadet de Alain Traoré se voit offrir un bail de 4 ans.

Mais à peine a-t-il officialisé son appartenance au club entraîné par José Mourhino que le gamin se voit prêté à Vitesse Arnhem des Pays-Bas. Le garçon a besoin de temps de jeu immédiatement. C’est maintenant qu’il doit prouver. Mourhino ne pouvant pas l’utiliser tout de suite a admis de le laisser partir faire ses classes ailleurs. Evidemment Chelsea a un œil sur son joueur. Ce n’est pas pour rien qu’il le prête sans option d’achat. 

L’attaquant Burkinabè d’Alméria pourra enfin jouer la Liga dans cette deuxième moitié du championnat espagnol (Ph, Dr) 

Dans un club formateur, au Pays-Bas là-bas où le niveau de la concurrence est moins prononcé qu’en Angleterre, le Burkina a le temps d’exploser. Un autre Etalon a retrouvé la chance de s’exprimer et retrouver sa forme. Il s’agit de Jonathan Zongo, sociétaire de Almeria en Espagne.

Acteur de la montée de son équipe en première division, l’attaquant burkinabè n’avait pas pu composter son billet personnel pour se voir l’occasion d’affronter Messi et Christiano en Liga. En effet, les textes du championnat Espagne n’autorisent pas à un joueur sous contrat amateur de jouer en première division. Ce qui était le cas du Burkinabè. Le club a voulu réviser le contrat de son joueur pour le conformer aux textes.

Ainsi, il lui a été proposé de transformer le reste de son contrat amateur en contrat pro avec une légère revalorisation salariale. Le joueur n’a pas eu la même lecture. Pour lui, il fallait tourner la page du contrat amateur et lui proposer un contrat pro. Ainsi, ses avantages allaient totalement être revisités et revalorisés. Les deux parties n’ayant pas trouvé un terrain d’entente, la période des transferts a été close sans que la qualification du Burkinabè ait été possible.

Donc Zongo a passé la première moitié du championnat à s’entraîner avec l’équipe réserve. La trêve hivernale a permis de régulariser sa situation. Il pourra désormais jouer avec son équipe. Une autre bonne nouvelle pour le foot burkinabè nous a été donnée par Florent Rouamba. Le teigneux milieu de terrain des Etalons qui a lui aussi rempli sa première partie de saison avec des séances d’entraînement vient de trouver un point de chute.

Il s’est engagé avec CA Bastia (D2) pour le reste de la saison. Fadil Sido qui n’avait plus de club depuis la liquidation judiciaire prononcé contre Mans FC, là où il évoluait, ce joueur attendait une autre chance. FC Metz vient de l’enrôler.

Assim Traoré, un jeune joueur formé par le centre de formation de Matourkou tenu par Daouda Sanou dit Famozo lui a fait un grand saut. Il a intégré à compte de cet inter saison le club français de Saint Etienne. A 18 ans, il a su persuader le staff stéphanois et a rallié la France pour y boucler son cycle d’apprentissage et espérer entamer une carrière de pro.

J J Traoré


Commenter l'article (3)