Fête de l’indépendance des USA : La note d’aurevoir de Dougerthy

Publié le jeudi 18 juillet 2013

Le 3 juillet 2013 à l’ambassade des Etats Unis au Burkina, se sont regroupé le personnel et des hôtes pour la commémoration de l’indépendance de la première puissance au monde et ce pour la 237è fois. En effet, le 4 juillet est une occasion pour les américains, comme l’a dit l’ambassadeur T. Dougerthy, de réfléchir sur les nombreuses valeurs qu’ils doivent au génie des pères fondateurs, qui en 1776 ont créé un gouvernement « du peuple, pour le peuple, et par le peuple ».


L’ambassadeur s’est réjoui du fait que les USA aient conservé au prix d’énormes sacrifices, les libertés politiques et économiques dont les générations actuelles ont hérité et qu’ils ont entretenues jusque-là. De ses sacrifices, sont sortis les droits « inaliénable de vivre en tant que peuple libre et démocratique », dira l’ambassadeur à ses hôtes.

L’Amérique égal de d’Afrique  ?

Obama disait à Cape Town que : « L’Amérique est impliquée en Afrique depuis plusieurs décennies. Mais nous tendons maintenant à aller au-delà de la simple assistance pour nous engager dans un nouveau modèle de partenariat entre les Etats-Unis et l’Afrique – un partenariat d’égal à égal... Nous concentrons nos efforts sur trois domaines qui guident notre vie : les opportunités, la démocratie et la paix »

La santé, la sécurité alimentaire, l’énergie, l’agriculture, les transports et le commerce sont les domaines dans lesquels l’Amérique travaille avec le Burkina Faso.

A la fin de son séjour au Burkina, puisqu’il s’en va, l’ambassadeur a émis un ensemble de souhaits ou de recommandations pour le pays qui l’aura abrité durant ans déjà.

Et, quatre choses auront marqué le séjour de l’ambassadeur sur le sol Burkinabè :

 -la prise de au moment où les activités bilatérales atteignaient un niveau et une qualité sans précédent,

-l’assistance de l’équipe merveilleuse équipe à l’Ambassade (dont la majorité est burkinabè) 

-les multiples sources d’inspiration parmi les gens et les organisations qui travaillent chaque jour pour l’avenir du Burkina Faso.

-enfin, la chance de faire la connaissance du très remarquable peuple du Burkina Faso. 

Ce sont que le Burkina conservent précieusement la stabilité qui est sienne depuis plus de deux décennies ; rester un havre de tolérance, de dialogue et de paix ; maintenir le rôle de médiateur régional et de sage sur le continent ; poursuivre leurs efforts en vue d’asseoir fermement les principes démocratiques, avec un accent particulier sur la jeunesse ; et enfin renforcer ses institutions qui sont les gages de cette stabilité, de sorte qu’elles recueillent l’adhésion et à la confiance de tous avec le vœu que les dirigeant accordent une place à la jeunesse. Sur ces notes de l’ambassadeur, les hôtes, de nombreuses personnalités politiques et administratives ont été invité à visiter les stands du savoir-faire américain.

WB


Commenter l'article (4)