Appel pour un engagement citoyen

Publié le mercredi 1er mai 2013

* A toi, honnête citoyen :

- A toi qui crois en la liberté, en l’égalité et en la fraternité entre tous les hommes, plutôt qu’en la servitude,

- A toi qui crois en la démocratie, plutôt qu’en l’autocratie,

- A toi qui crois en la République, plutôt qu’en l’appropriation abusive de l’Etat et en l’institution d’un système dynastique digne d’un autre âge,

- A toi qui crois en la dignité et qui refuse l’imposture,

- A toi qui nourris une grande ambition pour notre pays, pour notre peuple et à son avenir radieux dans le concert des nations libres et prospères,

- A toi qui t’abstiens d’agir, souviens-toi de ce que disait Norbert ZONGO : « le pire, ce n’est pas la méchanceté des gens mauvais, mais le silence des gens bien »,

- A toi enfin qui, à l’intérieur du système, n’y crois plus et n’en peux plus.

* A vous, formations politiques, syndicales, associatives, autorités coutumières et religieuses qui faites vôtre, l’idéal démocratique et qui placez la liberté, l’indépendance et le salut de notre peuple au-dessus de toute considération :

- A vous qui, par votre action quotidienne, œuvrez en bravant mille difficultés à asseoir les fondements d’un Etat de droit, véritablement démocratique ;

- A vous qui, par votre engagement, luttez sans relâche pour la fin des injustices de toute sorte, la fin de l’impunité, devenues dans notre pays le mode favori de gouvernement ;

- A vous qui ne pouvez plus souffrir de voir que notre pays, au plan économique, soit mis en coupe réglée par une minorité qui pille les richesses du pays sans égards pour notre peuple qui croupit dans la misère sans espoir d’un lendemain meilleur ;

- A vous, agriculteurs, éleveurs, etc. qui êtes victimes d’expropriation ou d’accaparement de vos terres et de conflits mal gérés à dessein pouvant mettre en péril la cohésion des ethnies et donc l’unité du pays ;

- A vous qui assistez impuissants à la déliquescence de notre système éducatif, devenu un système de production de jeunes diplômés condamnés au chômage tout comme l’ensemble de notre jeunesse, en grand désarroi, sans repère ni perspective d’avenir ;

- A vous qui êtes victimes d’un système de santé laissé à lui-même, comme en témoignent des bâtisses insalubres appelées hôpitaux ;

- A vous qui subissez un système électoral où tout est mis en œuvre (fraude et corruption électorales) pour des résultats connus d’avance par une parodie de consultations électorales faite pour se maintenir à vie au pouvoir, sans possibilité d’alternance (cf. les velléités actuelles de révision de l’article 37 de la Constitution).
C’est à vous tous, sœurs et frères, citoyennes et citoyens de ce pays que cet appel est adressé par le Comité d’Action pour le Peuple (CAP).

C’est de nos peurs dont il faut aujourd’hui avoir peur, si nous désirons le changement ;

C’est de nos égoïsmes dont il nous faut nous débarrasser, si nous voulons imprimer à ce pays une autre manière de gouverner ;

C’est à nos divisions, à nos dissensions qu’il nous faut savoir mettre un terme, si nous aspirons à l’avènement d’une démocratie qui favorise l’alternance.

A vous tous, sœurs et frères, citoyennes et citoyens de ce pays, l’heure est venue de nous lever, comme un seul homme pour le changement.

Souvenez-vous des luttes héroïques que notre peuple a su mener au cours de son histoire.

Le CAP vous appelle à renouer par conséquent avec l’initiative historique de ce vaillant peuple qui finit toujours par avoir le dernier mot.

Des peuples frères ont su aussi nous montrer la voie par laquelle, pacifiquement, démocratiquement et de façon responsable, on arrive à se débarrasser des systèmes injustes et à mettre fin à la volonté affirmée des dirigeants à gouverner à vie par l’institution d’un système clanique de passation de témoin du pouvoir.

Mobilisons-nous pour l’union la plus large possible de toutes les forces démocratiques pour répondre au défi de l’échéance de 2015, où le pays sera placé véritablement à la croisée des chemins

- En avant donc pour une mobilisation agissante de toutes les forces démocratiques !

- En avant pour l’accomplissement de notre idéal commun !

- En avant pour un véritable Etat de droit républicain !

TOUS UNIS, NOUS VAINCRONS !

Le CAP


Commenter l'article (10)