Commune de Tanghin Dassouri : Adama Zongo, pour une deuxième fois maire

Publié le mercredi 17 avril 2013

A l’issue des élections couplées du 2 décembre 2012, Adama ZONGO a été porté à la tête du conseil municipal de Tanghin Dassouri. Le samedi 30 mars 2013 ce fonctionnaire de l’ASECNA a été officiellement installé dans ses fonctions de Bourgmestre de la ville par le haut-commissaire de la province du Kadiogo.

Il dit placer son mandat sous le signe du renforcement des acquis de la mandature écoulée : « Cette équipe entame ce deuxième mandat qu’elle place sous le signe de la continuité, de la consolidation des acquis et de la gouvernance locale ». L’éducation et la santé sont les priorités de son plan de développement. Il ne perd pas de vue le besoin en infrastructures pour satisfaire la demande grandissante en matière d’offre sanitaire et éducative.

Le secteur eau et assainissement, Le secteur socioéconomique, la réalisation de maisons de jeunes sont autant de projets que le maire a égrènés devant une population qui ne s’est pas laissée conter l’évènement.

Adama Zongo, en sollicitant l’accompagnement des fils et filles de Tanghin Dassouri dans le travail qui l’attend à la tête de la commune sollicite aussi l’engagement et l’accompagnement des autorités politiques, administratives coutumières, lui qui est le premier responsable de la FEDAP/BC. Mais déjà, pour lui la mobilisation du jour est un signe de soutien.

Le conseil municipal de Tanghin Dassouri compte 99 membres dont 37 femmes. Son bilan de la mandature écoulée est jugé satisfaisant dans son allocution. C’est un bilan qui donne un investissement global de 1 ,5 milliards de francs sur fonds propre de la commune. Partant de là, il a décliné les défis qui attendent le conseil que sont la mobilisation des ressources financières, la sensibilisation de certains élus qui méconnaissent leurs rôles et la lutte contre l’incivisme fiscal. Il reprend donc les clefs de la commune pour un autre mandat de 5 ans.

Wilfried BAKOUAN 


Commenter l'article (1)