CNSS : Dix ans de travail sans être declares

Publié le mercredi 4 avril 2012

Emmanuel et Serge sont des manœuvres journaliers permanents à la Direction des investissements et de la gestion immobilière (DIGI) de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) depuis juillet 2002. Avec d’autres personnes, ils exécutent divers travaux de plomberie et d’étanchéité au niveau des immeubles de la CNSS. Ils courent donc d’énormes risques dans l’exécution de leurs tâches. C’est pourquoi, las d’attendre une régularisation qui ne vient pas, ils ont entrepris eux-mêmes des démarches pour demander qu’ils soient enfin embauchés et déclarés à la Caisse comme l’exige la loi. Celle-ci stipule qu’après six mois de travail permanent, le travailleur est fondé à exiger son embauche et une déclaration à la Caisse. Les deux manœuvres ont écrit plusieurs fois à la Direction générale sans issue favorable. Par dépit, ils sont allés à l’Inspection du travail qui leur aurait donné raison. La CNSS a promis de régler leur cas à l’interne sans qu’on ne sache exactement ce que cela signifie. Toujours est-il qu’on leur a demandé en fin janvier dernier d’arrêter le travail en attendant la résolution de leur problème. Deux mois après, ils attendent toujours. Ils crient à l’injustice. Des manœuvres qui sont venus après eux ont vu leur situation régularisée. C’est une frustration supplémentaire difficile à supporter. Ils ont le sentiment qu’il faut avoir de longs bras pour voir ses droits respectés dans le service qui les emploie. Voila une situation qui devrait attirer l’attention des premiers responsables de la CNSS, elle qui est censée faire la leçon aux autres employeurs n

 Idrissa Barry


Commenter l'article (11)