Extraits de la plateforme politique du MNLA

Publié le vendredi 2 novembre 2012

Objectifs et vision politique du MNLA

L’exercice du droit à l’autodétermination du peuple de l’Azawad représente une phase essentielle de la finalité de la lutte du MNLA afin de permettre au peuple de l’Azawad de réaliser ses aspirations. Même quand nous avons toutes les raisons d’utiliser la force, le MNLA a toujours opté et réaffirme sa préférence pour le dialogue et la négociation comme méthode de règlement de conflits avant tout recours à la force.

 

Notre vision politique est résolument axée autour de l’édification d’une société démocratique et moderne.

L’Etat de droit, les libertés individuelles et collectives, la justice, le respect intégral des droits de l’Homme, le développement économique, social et culturel ainsi que la coopération et la paix avec les autres peuples, représentent, in fine, le mode de gestion politique du modèle de société pour lequel nous nous battons.

Le projet apporte la promesse d’un avenir meilleur pour les populations de l’Azawad afin de mettre fin à l’oppression, à la marginalisation, aux discriminations, aux exactions, au mépris et à l’insécurité entretenus par les régimes successifs de Bamako depuis 1960.

 

Dans notre projet politique, une attention particulière est accordée à la coopération entre peuples, au bon voisinage entre Etats et à l’insertion harmonieuse dans le concert des nations libres et démocratiques dans une perspective de développement, de sécurité et de paix dans la sous région ainsi que sur le plan international.

Pour traduire la ferme volonté du peuple de l’Azawad à l’émancipation, le MNLA adhère et s’engage au respect des instruments du droit humanitaire international, notamment les Conventions de Genève de 1949 et leurs Protocoles additionnels.

 

Le MNLA rejette toutes les formes d’extrémisme et d’intégrisme, qu’elles soient le fait de groupes ou d’Etats. Convaincu que les groupes narco-terroristes représentent une véritable menace pour l’Azawad, la sous région et le reste du monde, le Mouvement est résolument engagé, dans le cadre d’une coopération globale, à contribuer à l’éradication de ce fléau.

 

1.4. Légitimité

La légitimité du MNLA à porter le combat de libération de l’Azawad repose sur une adhésion massive des populations à l’exercice du droit à l’autodétermination consacré par les principaux instruments juridiques internationaux, notamment à l’article 3 de la déclaration des Nations Unies sur le droit des peuples autochtones du 13 décembre 2007, la charte des Nations Unies, la charte africaine des droits de l’Homme et des Peuples

1.4.1. Les composantes de l’Azawad, réunies en assemblée générale le 10 octobre 2011 à Zakak, dans la région de Kidal, ont solennellement proclamé leur ferme engagement à prendre définitivement et irrévocablement leur destin en main en tant que Peuple de l’Azawad.

 


Commenter l'article (0)