Simon Compaoré : L’homme de l’année 2012 de Salankoloto

Publié le dimanche 30 septembre 2012

Le Bourgmestre de Ouagadougou a tapé dans l’œil des responsables de la radio Salankoloto. Il s’agit pour eux de témoigner de leur reconnaissance au maire de la ville de Ouagadougou pour sa gestion « exemplaire » de la cité. Si le choix s’est porté sur Simon Compaoré, cela est dû à ses « efforts qui sont reconnus aussi bien par la population de sa cité que par l’opinion nationale et internationale » a dit Jean-Baptiste Ilboudo représentant l’Association Galian qui a décerné le prix. Partant de là, cette distinction est l’occasion pour la radio Salankoloto « d’accomplir un de ses objectifs qui est celui de reconnaître publiquement le mérite de tout homme dont l’œuvre conduit à l’épanouissement ou au développement de l’être humain » selon Jean-Baptiste Ilboudo, « Le choix de la rédaction a été entériné à l’unanimité par les membres du comité de gestion de la radio » Simon Compaoré a reçu son diplôme des mains du ministre de la Jeunesse, de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Achille Marie Joseph Tapsoba, parrain de la cérémonie. Ce dernier n’a pas manqué de mots à l’endroit du récipiendaire : « Simon Compaoré est un guide, un manager » L’intéressé a tenu à exprimer toute sa joie et sa reconnaissance. « Je suis véritablement ému par l’honneur que vous me faites et les mots me manquent pour l’exprimer », a-t-il dit avant d’ajouter « Vous posez une pierre qui restera toujours blanche durant toute ma vie » L’homme du haut de ses 60 ans se dit toujours disponible pour apporter sa pierre pour la construction de la ville de Ouagadougou n

 

B.K

 


Commenter l'article (2)