Jean Ping réussira-t-il à garder son fauteuil ?

Publié le dimanche 4 mars 2012

Ce sera au cours du sommet des chefs
d’Etat qui se tiendra du 29 au 30 janvier
prochain à Addis Abeba en Ethiopie
que la nouvelle présidente ou président de la
Commission sera connue.
L’actuel président, Jean Ping, entend briguer un
second mandat. Toutefois, Dr. Peter Pham,
Directeur du Centre Africain au Conseil de
l’Atlantique pense que la venue d’une femme à
la direction de l’Union sera appréciée après 12
ans de gestion de la Commission par les
hommes.
Selon Dr. Pham, le bilan du premier mandat de
Jean Ping, à la tête de l’Union Africaine depuis
2008, comporte des points forts et des points
faibles. Entre autres aspects positifs, l’Union
Africaine a superbement supervisé deux
grandes missions de maintien de la paix au
Darfour et en Somalie. Elle a également facilité
l’indépendance du Soudan du Sud. Toutefois, la
lenteur de son institution à résoudre des crises
comme celles de la Libye ou la famine en
Somalie a relativement plombé l’efficacité de
l’Union.
Malgré ce bilan, Jean Ping réussira-t-il à garder
son fauteuil ? Ce qui est sûr, la bataille
diplomatique est déjà rude. Les alliances entre
puissances francophones et anglophones du
continent ont commencé. Et à moins d’un
troisième candidat pour trancher, le prochain
sommet des chefs d’Etat membres de l’Union
africaine verra s’affronter, le Gabonais Jean
Ping et la candidate Sud-africaine, Dlamini
Zuma.

Ramata Soré


Commenter l'article (4)