Un Gouvernement Mondial est possible !

Publié le mercredi 15 août 2012

Bétéo D. NEBIE

La plus petite réflexion sur la question, permet de tirer la conclusion que l’humanité du début de ce troisième millénaire (selon notre datation dite universelle), peut former un gouvernement à l’échelle planétaire. Un seul Etat multi national bien entendu, dont l’Afrique nous a donné de si nombreux exemples, peut être construit, séance tenante. Tous les atouts sont désormais entre nos mains : un monde devenu village (à peu de choses près), une humanité entièrement connectée grâce aux progrès scientifiques, des problèmes de survie devenus collectifs et urgents, une connaissance des enjeux de notre survie beaucoup plus maîtrisée, etc. Tous les grands et les petits de ce monde, pourvu qu’ils fournissent une petite réflexion honnête, arriveraient sans aucun doute à la même conclusion. Ce serait donc faire une insulte grave à l’intelligence des grands de ce monde, ceux qui peuvent peser pour la réalisation d’un tel projet, de penser qu’ils méconnaissent ces réalités. Ils en sont parfaitement conscients ! Mais pourquoi s’y refusent-ils aussi obstinément ? Pour ma part, je ne vois qu’un seul obstacle majeur à un tel évènement salutaire : l’intérêt individualiste et matérialiste dont l’Occident est prisonnier ! Une tare qu’il traîne depuis les steppes eurasiatiques des commencements de sa civilisation. Ainsi et jusqu’aujourd’hui pour eux, la seule référence noble est la puissance ! C’est pourquoi, entre le bien collectif de l’humanité tout entière et l’intérêt individuel, les gens du Nord préfèrent l’individuel ! Entre prendre en main forte tous les hommes de la terre pour la survie collective et profiter de sa suprématie pour opprimer les faibles au risque d’une catastrophe universelle, l’Occident préfère la catastrophe !

 

Il n’y a pas si longtemps, j’ai écrit un article dont le titre était : « La civilisation occidentale n’en est pas une ». Un grand frère m’a reproché la sévérité du propos. Peut-on cependant, raisonnablement penser le contraire de cette idée, quand on voit comment cette « civilisation », gère le présent et l’avenir de l’humanité en ce moment ? Que ce soient les plus forts qui refusent de signer les accords de protection de notre atmosphère, le seul élément qui nous protège de la destruction, alors même qu’ils en sont les plus grands destructeurs, je regrette, je ne vois aucun autre qualificatif que celui de sauvage en dessous de l’animal ! Oui ! je le regrette, mais je le maintiens : la civilisation occidentale est en vérité une bavure majuscule ! Beaucoup d’accords internationaux ont été signés mais à peine respectés par les mêmes grands, et la terre continue de tourner. Mais ils n’hésitent guère à venir prendre les dirigeants des pays faibles pour aller les faire juger par une « Cour internationale de Justice », alors même qu’eux refusent d’être membres de ladite cour ! Le colonel Kadhafi a été accusé d’oppresseur de son peuple sans qu’on n’ait montré les dommages que cette oppression a entraînés pour ce peuple ; il a été abattu comme un chien. Georges Bush avec des mensonges éhontés aujourd’hui avérés, a fait périr des dizaines sinon des centaines de milliers de personnes en Iraq, il sirote son rhum tranquille dans sont ranch ! Ces puissants du monde envoient leurs forces armées prendre, au besoin tuer les dirigeants africains qui refusent de se plier à leur desiderata, même s’ils s’obstinent eux, à violer les interdits qu’eux même ont contribué à faire adopter.

 

Lorsque de sourdes menaces pèsent sur l’humanité par rapport à sa survie, ils préfèrent se faire construire des abris anti atomiques subrepticement, au lieu de prendre des mesures vigoureuses pour les contrecarrer au profit du monde entier ! Leur seul objectif donc : l’intérêt personnel ! Et ils passent leur temps à élaborer des plans pour y parvenir. Mais ils oublient nos petits djînnarou, que leurs plans sont de petits sous-ensembles d’un autre beaucoup plus vaste : le plan de Dieu, ce Dieu qui a généré l’existence selon son bon vouloir, et qui peut à tout moment y mettre un terme sans coup férir ! Lorsqu’on n’est pas capable de comprendre ces choses élémentaires pour changer de cap, on ne met que de l’eau au moulin du prêtre pharaonique qui s’était écrié il y a des millénaires : « Hellènes ! O ! Hellènes, vous ne serez que d’éternels enfants ! ». A notre corps défendant, nous sommes obligés de constater que depuis les Hellènes (les Grecs), leurs descendants sont malheureusement restés sur les mêmes dispositions d’esprit ! C’est cela que les Nuna du Burkina appellent « nyimi di koo » ou la « danse du Peul ». Quel dommage !

(neb_beteo@yahoo.fr)


Commenter l'article (94)