Marien N’gouabi : Suite du feuilleton

Publié le dimanche 5 août 2012

La direction du lycée Marien Ngouabi n’avait certainement pas prévu que le détournement de l’argent destiné aux filles allait faire couler tant d’encre. Mais quand le bon Dieu vous abandonne, il n’ya rien à faire. Une simple plainte verbale adressée par un encadreur à un agent du secrétariat permanent aux engagements a permit de découvrir le pot aux roses. Ce dernier ne savait pourtant pas que les montants destinés aux différents bénéficiaires ne sont pas ceux qui ont été effectivement servis. Pour calmer la situation qui devenait dangereuse avec les protestations des filles, une somme de 1 000F a été remise à chaque fille en guise de rallonge. Quand aux encadreurs, ils auraient eux aussi reçu la somme de 10 000 F chacun le 9 avril. Malgré tout le compte n’y est pas. Et les filles promettent de remettre ça dès la rentrée prochaine. Affaire à suivre…

 

Dernière info BICIAB

Comme nous l’annoncions dans notre avant dernière livraison, la dame qui était dans la ligne de mire de la direction de la BICIAB a effectivement reçu sa lettre de licenciement. Sans commentaire.


Commenter l'article (2)