Silence, on détourne au district sanitaire de Saponé

Publié le mardi 10 juillet 2012

Il s’agirait d’une affaire de plusieurs millions de nos francs qui auraient été détournés au district sanitaire de Saponé par le gestionnaire dudit établissement. Dans un courrier apocryphe posté le 16 juin par un groupe d’infirmiers, il ressort que l’auteur du détournement aurait pris la poudre d’escampette. Il aurait mis à profit un déplacement sur Ouagadougou où se trouverait le MCD en formation, pour parachever son coup. Y a-t-il eu complicité entre les deux ? Oui répond sans hésiter ce groupe d’infirmiers qui argue que les deux sont des intimes. Ils vont même plus loin en affirmant que le MCD serait un habitué de fausses signatures et n’eussent été ses puissants soutiens, il serait déjà à la MACO. Pour autant cette grave accusation demeurera sans fondement, tant que les preuves n’auraient pas été apportées. Les intéressés le savent très bien, voilà pourquoi ils interpellent le contrôleur d’Etat afin qu’une enquête soit diligentée. Pas seulement à Saponé, mais aussi à Pô et à Manga où des rumeurs de détournement circuleraient à propos des subventions SONU (soins obstétricaux et néonataux d’urgence). C’est l’occasion d’attirer l’attention sur la situation de ce MCD qui malgré sa mise en position de stage continue à poser des actes administratifs dans son ancien poste. Cette situation anormale entretient une ambiance d’irresponsabilité, favorable à toutes les dérives. La bonne gouvernance c’est autre chose !


Commenter l'article (0)