Fespaco 2019 : 47 lauréats récompensés, 145 millions distribués

Publié le mardi 9 avril 2019

La 26e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) a refermé ses portes dans la soirée du samedi 2 mars 2019. Le plus prestigieux prix, l’Etalon d’Or de Yennenga, d’une valeur de vingt millions Fcfa, a été décerné au film The mercy of the jungle (la miséricorde de la jungle) du réalisateur rwandais Joël KAREKEZI, âgé de 33 ans. 46 autres prix d’un montant de 125 millions ont été décernés.

20h15mn viennent de sonner. Le Chef de l’État burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, gravit les marches du podium. A ses côtés, son homologue du Rwanda, Paul Kagamé, invité d’honneur de ce cinquantenaire du cinéma africain. Le moment devient plus solennel. Les journalistes se bousculent, réajustent caméras et micros. Le public retient son souffle.
Sur un ton empreint de solennité, le président du Faso annonce : « … le film The mercy of the jungle est sacré Etalon d’Or de Yennenga de la 26e édition du festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) ». Aussitôt, une fumée blanche s’échappe du côté nord du podium pour confirmer cette annonce.
C’est le branle-bas au palais des sports à Ouaga 2000, où se tient la cérémonie de clôture. Et les événements s’enchaînent. A 20h21mn, Paul Kagamé reçoit le majestueux trophée, le scrute avec admiration et procède à sa remise au lauréat Joël. C’est le dernier acte d’une longue série qui met définitivement fin au FESPACO 2019.
Mais tout a commencé à 17h03 mn avec l’arrivée des trois présidents accompagnés de leurs épouses. Il s’agit de Roch Marc Christian Kaboré du Burkina Faso, Ibrahim Boubacar Keïta du Mali et Paul Kagamé du Rwanda. Il s’en est suivi l’exécution des hymnes nationaux. A 17 17 mn, le prestigieux trophée, alors qu’il n’avait pas encore choisi son lauréat, a été présenté aux chefs d’Etats et au public.
Le délégué général du FESPACO, Ardiouma SOMA, d’une voix à peine audible, en raison de la qualité défectueuse de la sonorisation, fait le bilan de cette 26e édition : 434 projections dans la salles de cinéma, 68 séances de projections dans les quartiers de la ville de Ouagadougou et des communes voisines, et plus de 145 millions attribués aux lauréats.

Raphaël N. ASPAVATI (aspavanou@gmail.com)


Commenter l'article (0)