Notre Personnalité de l’Année : Hadizatou Rosine Sori Coulibaly

Publié le jeudi 24 janvier 2019

Ministre de l’Économie, des Finances et du Développement

A l’unanimité des membres de la rédaction, Rosine Sori-Coulibaly a été désignée personnalité de l’année 2018. A la tête du super ministère de l’Economie, des Finances et du Développement dans une conjoncture précaire, Rosine Coulibaly a su garder le bateau Burkina à flots en dépit de nombreux facteurs limitants que sont la crise sécuritaire, les aléas pluviométriques, les conséquences de l’insurrection populaire sur l’économie et enfin l’impact des luttes sociales. Le taux de croissance du PIB qui était de 4,7% au sortir de l’insurrection populaire a effectué une remontée à 6,7% en 2017 et pour 2018 les estimations tournent autour de 6,6%. Certes ces performances relèvent de facteurs qui ne sont pas du fait de la seule administration financière. Toutefois elles dépendent pour une large part des politiques économiques et fiscales, domaine de prédilection du MINEFID et plus globalement du gouvernement. C’est donc à juste raison que l’Africa Performance Index, l’organisme qui établit la performance des états africains à travers leurs ministères de l’Economie et des Finances a dans son Top 10 des ministres en charge dudit département placé madame Rosine Sori-Coulibaly en tête de peloton.
Rosine Coulibaly est aussi la figure emblématique des réformes entreprises dans le secteur des finances. Les plateformes SYLVIE pour les opérations import-export et ESYNTAX en ce qui concerne le télépaiement des impôts sont un véritable soulagement à la fois pour les opérateurs économiques et les contribuables burkinabè. Certes, SYLVIE a été initiée en 2011 mais c’est en 2016 que le chantier a connu son aboutissement. Mérite aussi d’être signalée la réforme visant à réduire les délais de passation de la commande publique de 90 à 15 jours s’il n’y a pas de recours et 20 jours en cas d’appel.
Mais Rosine Coulibaly, c’est davantage l’image d’une femme charismatique au verbe clair et direct qui a su s’imposer malgré la bourrasque des vents contraires. Elle a montré qu’elle avait du caractère même si elle sait être flexible quand c’est nécessaire. La réforme des fonds communs a été conduite par son département sous son impulsion. C’est un pas important vers la maîtrise des finances publiques. Mais elle a dû faire face sur ce dossier à une adversité sans précédent où tous les coups semblaient permis, tant la mesure touchait des intérêts sensibles.
Pour nous résumer, Rosine Sori-Coulibaly témoigne à la fois de la compétence, de la détermination d’une mère courage et du souci constant de la performance.
Les journalistes de L’Evénement l’ont élue personnalité de l’année en hommage à toutes ces qualités dont elle est une vivante incarnation. Ils lui présentent leurs vœux de santé à elle et à ses proches et de parfaite réussite dans sa mission.

L’Evénement


Commenter l'article (0)