Professeur Hamidou Touré : Ma rencontre avec un enseignant d’exception

Publié le jeudi 6 décembre 2018

Le 5 novembre 2018 à l’université Ouaga1 Pr-Joseph-Ki-Zerbo. Le professeur titulaire de mathématiques, Hamidou Touré était sous le feu des projecteurs. Un colloque international était en effet organisé en son nom. Et c’est une communauté scientifique du Burkina Faso, de l’Afrique, de l’Amérique et de l’Europe réunie afin de célébrer un homme discret. 36 bonnes années passées à semer des graines de mathématiciens et de matheux dont certains sont devenus aujourd’hui célèbres et occupent des postes de responsabilité dans leur pays. Le Professeur Ouaro Stanislas, actuel ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, en est l’exemple parfait. C’est le Pr Touré qui a d’ailleurs dirigé sa thèse de doctorat soutenu en 2001. Former un étudiant, que ce dernier devienne plus tard votre collègue, grimpe les échelons jusqu’à accéder au même grade que son enseignant (Touré et Ouaro étant tous deux des Professeurs titulaires), cela traduit bien la grandeur d’un homme. « J’ai le sentiment d’avoir essayé de donner le meilleur de moi-même, ce que je pouvais pour former des jeunes à mon image. Et je suis très fier de certains d’entre eux qui sont au-dessus du maître. C’est ce que tout maître veut avoir » déclare humblement le maître
C’est en 2011 que j’ai rencontré pour la première fois le professeur Touré. Il ne s’en rappelle plus certainement. Mais à César ce qui est à César. Un après-midi, après des cours de pratique radio, docteur Bougaïré Danielle, notre enseignante, nous donne un exercice pour le lendemain à 8 heures. Il s’agissait pour chacun de choisir un sujet et de réaliser une interview. Un genre très délicat qui demande une bonne documentation mais aussi un interviewé disponible et à la hauteur. Les professionnels du métier savent que dans ce laps de temps, c’est une dure épreuve à mener. Docteur Bougaïré avait sa pédagogie. Mettre ses étudiants dans les conditions réelles de la pratique journalistique. Il n’y a donc pas d’excuse qui tienne.

Quand je lis les hommages et éloges qui lui sont faits par la communauté scientifique, par d’anciens étudiants sur les foras de discussion, je me convaincs que le professeur Touré est un scientifique de haut vol.

Je décide de m’intéresser aux difficultés liées à la mise en œuvre du système LMD. Dans mes angoisses, je croise par hasard le professeur Touré au campus. Je lui expose mon souci avec la crainte qu’il m’oppose le dead-line. Mais l’homme me surprend agréablement. Il me donne rendez-vous dans son bureau dans une heure. Ce que je n’ai pas dit, c’est que je ne maitrisais pas tous les contours du sujet. Je vais à sa rencontre tout de même. Dès la première question, le professeur balaie d’un coup toutes les autres questions inscrites dans mon questionnaire. J’étais donc là assis devant lui, incapable de relance. Le lendemain, c’est tout logiquement que j’essuie les sarcasmes de docteur Bougaïré. « Comment peux-tu interviewer le coordonnateur du système LMD et ne pas lui poser les bonnes questions ? » Des camarades tentent de me venir en aide en expliquant les conditions de l’interview. Comme à son habitude, docteur Bougaïré écoute attentivement et balaie l’argument d’un revers de main : « Je vous ai toujours dit qu’en journalisme il n’y a pas d’excuse qui tienne. » La leçon a été bien assimilée.
Au-delà de toutes ces péripéties, c’est surtout l’accessibilité et la disponibilité de l’homme qui m’a beaucoup marqué. Certes, quelque part, on dira qu’il avait intérêt à communiquer. D’autant que le système LMD était décrié par une majorité d’étudiants. Mais aujourd’hui, quand je lis les hommages et éloges qui lui sont faits par la communauté scientifique, par d’anciens étudiants sur les foras de discussion, je me convaincs que le professeur Touré est un scientifique de haut vol. Pour autant, l’homme n’est pas imbu de son savoir. Il étonne plutôt par sa modestie et son sens du contact. Des valeurs rares dans les hautes sphères du savoir.

Par Basidou KINDA


Commenter l'article (0)