Soutenance : Bérénice Nama décroche son titre de docteur en médecine

Publié le jeudi 6 décembre 2018

« Le jury a décidé de vous accorder le titre de docteur en médecine avec la mention très honorable et les félicitations du jury » . C’est en ces mots que le jury a sanctionné le travail de l’impétrante. Pour faire son entrée dans la caste des docteurs d’Etat en médecine, Bérénice Nama a disséqué le thème : « Conformité et pertinence des demandes d’Imagerie par Résonance Magnétique à l’Hôpital Saint Camille de Ouagadougou ». Elle a présenté et défendu son étude le vendredi 26 octobre à l’Université Saint Thomas d’Aquin (USTA).

La thématique abordée par l’impétrante est d’un apport majeur pour la célérité des traitements des patients. En effet, l’étude s’est penchée sur les stratégies et critères requis, à observer par les agents de santé dans l’objectif de rendre disponible des renseignements précis et utiles permettant d’identifier la pathologie dont souffre le patient pour une meilleure prise en charge médicale. Ainsi, les souffrances des patients pourront être abrégés et le travail des agents de santé facilité. A titre illustratif, Bérénice Nama explique : « les critères définis permettent au radiologue qui va recevoir les prescriptions d’examen de fournir un compte rendu adapté à la demande ». En clair, si certains éléments ne sont pas mentionnés, le radiologue en retour ne peut pas inventer ou imaginer ce que le prescripteur recherche. La directrice de la thèse, docteur Madina Napon a reconnu que le travail de Bérénice Nama a abouti à des « résultats pertinents et encourageants », de nature à améliorer non seulement la prise en charge des patients mais aussi à faciliter le travail des agents de santé. Mais avant Dr Napon, le président du jury, le Professeur Ousséni Diallo, visiblement satisfait de la prestation et du fond du document qu’il juge sérieux, s’est attardé sur les difficultés soulevées par l’étude. En plus de souligner la pertinence du thème, le jury a relevé la personnalité de l’impétrante. Sa persévérance : elle aime le travail bien fait. Son obstination et sa détermination : elle n’accepte pas ce qu’elle n’a pas compris et elle obtient ce qu’elle veut. Ce sont des qualités souligne la directrice de thèse auxquelles s’ajoute la serviabilité qui sont autant de bonnes aptitudes en médecine.
Cependant, des difficultés se sont dressées sur le parcours de la recherche. Il s’agit notamment de la rareté des publications sur le sujet. L’impétrante ajoute qu’elle a noté plusieurs cas de patients bloqués ou découragés par le coût élevé des examens d’IRM variant entre 100 000 et 200 000 F CFA. Sur un autre registre, elle souligne que certaines difficultés ont été aplanies grâce à différents soutiens au niveau des parents. Son père a lu, corrigé, amélioré le document. Il a suivi ses entrainements sur la prestation et lui a prodigué des conseils. Et le résultat est là. La candidate a présenté et défendu avec brio sa thèse. Thèse que le jury a sanctionnée par son admission au titre de « docteur en médecine, mention très honorable avec félicitations du jury ». Désormais, il faudra accoler le titre « Docteur » au nom Diane Bérénice Duiyoan Nama.

Hamidou TRAORE


Commenter l'article (0)