Education en Afrique : Attention ! Il y a péril en la demeure

Publié le mardi 3 octobre 2017

Les années passent et le niveau de l’éducation dans nos pays ne fait que dégringoler. Les lacunes des élèves et enseignants sont désormais des perles et font l’objet de railleries dans les débats. Cependant, si rien n’est fait, c’est l’avenir de tout un continent ou du moins d’une partie du continent qui se meurt insidieusement.

Une évaluation des enseignants contractuels au Niger a été rendue publique vendredi 11 août 2017 et relayée par RFI. Le résultat est terrifiant. Cette évaluation a suscité une controverse et des inquiétudes sérieuses concernant la politique éducative dans nos pays. Du reste, l’exercice était de prime abord très simple pour les enseignants. Les professeurs devaient réaliser deux exercices, l’un en français et l’autre en mathématiques. Les notes sont désastreuses. Selon le ministre de l’éducation nigérienne, Daouda Marthé, il leur a été posé « des questions très simples de niveau CE2 et du niveau CM2 ». C’est ainsi qu’en mathématiques (c’est-à-dire en système métrique, ndlr) par exemple, dans le nombre 767 kilogrammes, la question qui a été demandée est : « qu’est-ce qui représente les kilogrammes, les hectogrammes et les décagrammes et les grammes ? ». A l’issue des épreuves, 33,5% des enseignants ont obtenu la moyenne ou plus. 47,3% ont obtenu entre 5 et 10 sur 20 et 19,2% ont obtenu moins de 5 sur 20. Sans ambages, ce test au Niger a eu le mérite de toucher du doigt la réalité que les dirigeants de nos pays ignorent volontairement. Cet exercice révèle la cause réelle de la baisse du niveau de l’éducation en Afrique. Pour un enseignant qui ne maîtrise pas sa matière, comment ce dernier peut-il procéder à un transfert de savoir à ses élèves ? Improbable voire impossible. Alors que c’est la réalité en vigueur. Que dire du Burkina Faso dans cette baisse de régime éducatif ? Si l’on reproduit le même exercice au Burkina Faso, aura-t-on un résultat différent ? Pas sûr. Puisque le système éducatif burkinabè connaît les mêmes difficultés : la baisse de niveau des enseignants et par ricochet celui de l’éducation d’une manière générale. En effet, au début de l’école moderne (que ce soit le niveau primaire, le collège ou le lycée), les enseignants étaient choisis selon le mérite et ce sont les meilleurs qui étaient retenus pour inculquer leur savoir aux apprenants. A côté de leur performance intellectuelle, il y avait la vocation qui habitait chaque enseignant. Mais hélas ! Aujourd’hui, personne ne veut envoyer son talentueux bambin dans l’enseignement. Ce sont plutôt les enfants « brouettes » qu’on pousse jusqu’au Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC), puis à l’ENEP afin qu’ils ne soient pas des chômeurs. « Il faut grouiller pour avoir le BEPC et même si c’est l’ENEP tu feras ». C’est ainsi que certains parents stimulent leurs enfants en panne d’inspiration à l’école. Les autorités savent que l’éducation dans son ensemble traverse une crise profonde mais personne ne veut mettre le pied dans la fourmilière. Depuis des années, des états généraux et des colloques foisonnent mais rien de concret pour garantir un retour à la normale dans le système éducatif burkinabè. Pourquoi ne pas imiter certains pays comme le Bénin qui a donné le ton depuis un certain temps à travers des sanctions à l’endroit des brebis galeuses ? Dans ce pays par exemple, des directeurs d’écoles ont été révoqués pour mauvais résultats. Il s’agit des directeurs d’écoles primaires ayant fait 0% de taux d’admission au CEP 2017 et de ceux dont les résultats ne se sont pas améliorés sur les trois dernières années. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le ministère béninois de l’enseignement maternel et primaire sanctionne des responsables d’établissements publics pour avoir obtenu de mauvais résultats. En 2016 déjà, plus de 600 directeurs d’écoles primaires publiques avaient été révoqués pour le même motif. La mesure semble avoir porté ses fruits l’année dernière comme l’indique le taux d’admission au CEP qui est passé d’environ 40% en 2016 à plus de 65% en 2017. Pour notre cas, il ne s’agit pas de courir derrière les chiffres mais de travailler plutôt à promouvoir une éducation de qualité, gage de développement véritable.

Par Wend-Tin Basile SAM

MESRSI : Classement des instituts privés d’enseignement supérieur

A la suite de sorties de suivi-contrôle des institutions privées d’enseignement supérieur, le ministère des enseignements supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation a procédé au classement suivant : 33 établissements de bonne qualité, 29 d’assez bonne, 16 de moyenne, 06 de mauvaise et 05 de très mauvaise qualité. Nous publions ici l’intégralité de ce classement à l’attention des parents et des étudiants pour un bon usage. 

Les IPES de bonne Qualité
1 - Ecole Supérieur de commerce et d’informatique de Gestion (ESCO IGES), Ouagadougou
2 - Institut Supérieur Privé Polytechnique (ISPP), Ouagadougou
3 - Institut Al Fourquan Bobo, Bobo-Dioulasso
4 - Université Privé de Ouagadougou (UPO), Ouagadougou
5 - Université Libre du Burkina (ULB), Ouagadougou
6 - Institut Supérieur de Gestion de Ouahigouya (ISGO), Ouahigouya
7 - Ecole Supérieure Privée en Direct (EDE), Ouagadougou
8 - Centre Universitaire Polyvalent du Burkina (CUPB), Ouagadougou
9 - Institut Supérieur Privé de Génie Electrique du Burkina Faso (ISGE-BF), Ouagadougou
10 - Ecole Supérieur Polytechnique de Kaya (ESPK), Kaya
11 - Ecole Supérieur des Technique Avancées (ESTA), Ouagadougou
12 - Institut Supérieur Privé de Philosophie Maison Lavigerie (ISSP/ML), Ouagadougou
13 - Université Saint Augustin (USA), Ouagadougou
14 - Ecole Supérieure de Commerce (ESC), Ouagadougou
15 - Institut International de Management (IIM), Ouagadougou
16 - Institut Supérieur Monseigneur Dieudonné Yougbaré de Koupéla (ISMDY/K), Koupéla
17 - Institut des Sciences de l’Entreprise et du Management (INSEM), Ouagadougou
18 - Institut Supérieur d’Application des Géosciences (ISAG), Ouagadougou
19 - Institut Supérieur de Technologie (IST), Ouagadougou
20 - SUP MANAGEMENT Burkina, Ouagadougou
21- Institut Supérieur des Sciences et Technologies Agricoles Zoanga Zubi Hilaire (ISSTAZZH), Ouagadougou
22 - Ecole Supérieure du Génie Rural et de l’Environnement (ESGRE), Ouagadougou
23 - Institut Supérieur des Filières Professionnalisantes (ISFP), Ouagadougou
24 - Institut Privé Online Training Center (IPOTC), Ouagadougou
25 - Ecole d’Architecture et de Génie Civil de Ouagadougou (EAGCO), Ouagadougou
26 - Institut Supérieur de Sécurité Humaine (ISSH), Ouagadougou
27 - School of Management, Ouagadougou
28 - Institut Supérieur des Lettres, des Langues, des Sciences Humaines et Sociales(ISLLSHS), Ouagadougou
29 - Institut des Sciences et Techniques de l’Information Documentaire (ISTID), Ouagadougou
30 - Ecole Supérieure Polytechnique de la Jeunesse (ESUP-Jeunesse), Ouagadougou
31 - Université Saint Thomas d’Aquin(USTA), Ouagadougou
32 - Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest, Unité Universitaire de Bobo-Dioulasso (UCAO/UUB), Bobo-Dioulasso
33 - Institut Supérieur de l’Eau du Bâtiment et de l’Energie (ISEBE), Ouagadougou

Les IPES d’assez bonne qualité
1 - Ecole Supérieure des Métiers Ferroviaires (ESMF), Bobo-Dioulasso
2 - Institut de Développement Equitable (IDE), Ouagadougou
3 - Institut de Gestion des Risques Miniers et du Développement (INGRID), Ouagadougou
4 - Centre africain de recherche scientifique et de formation CREX ex IAVS, Ouagadougou
5 - Institut Supérieur des Technologies Appliquées et de Management (ISTAPEM), Ouagadougou
6 - Université du Faso (UFA), Ziniaré
7 - Université Aube Nouvelle (U-AUBEN Ouaga), Ouagadougou
8 - Institut Privé Polytechnique Africaine (IPA), Bobo-Dioulasso
9 - Institut Supérieur privé de Développement d’Entreprise (ISDE), Ouagadougou
10 - Institut Supérieur Polytechnique Saint Augustin de Débougou (ISPSAD), Dédougou
11 - Institut de Formation Colbert (IFC), Ouagadougou
12 - Université Ouaga 3S (UO 3S), Ouagadougou
13 - Apidon Academy of Science (2AS), Ouagadougou
14 - Ecole Supérieure Polytechnique Excelle (ESUPEX), Ouagadougou
15 -Institut de Formation et de Recherche Interdisciplinaire en Science de la Santé et de l’Education (IFRISSE), Ouagadougou
16 - Centre de Recherche Panafricain en Management pour le Développement (CERPAMAD), Ouagadougou
17 - Institut Supérieur de Management de Koudougou (ISM/K), Koudougou
18 - Institut Supérieur Polytechnique « les Elites » (ISPE), Ouagadougou
19 - Institut des Sciences et Techniques (INSTech), Bobo-Dioulasso
20 - Institut Science Campus (ISC), Bobo-Dioulasso
21 - Institut de Technologie Moderne, du Développement et de Gestion (ITMDG), Ouagadougou
22 - Institut privé Cercle d’Etudes et Renforcement des Connaissances Burkina (CERCO Burkina), Ouagadougou
23 - Institut Supérieur Africa Executive School (IASES), Ouagadougou
24 - Institut Teng Tuuma Géoservices (ITTGO), Ouagadougou
25 - Ecole Supérieure de Management et de Technologies (ESMAT), Ouagadougou
26 - Institut Supérieur de Management et de Technologie Appliquée (ISMTA/SARL) Dano
27 - SUP’UNIVERSALIS, Ouagadougou
28 - Business Intelligence Institute (B2I), Ouagadougou
29 - Ecole Supérieure des Travaux Publics de Ouagadougou (ESTPO), Ouagadougou

Les IPES de moyenne qualité
1 - Ecole Supérieure de Micro finance (ESMI), Ouagadougou
2 - Institut Africain de Santé Publique (IASP), Ouagadougou
3 - Institut Supérieur de Management d’Innovation et de Communication (ISMIC), Ouagadougou
4 - Institut AL HOUDA, Ouagadougou
5 - Institut Supérieur de Management et d’Entreprenariat (ISME), Ouagadougou
6 - Institut International de Formation en Expertise Comptable (2IFEC), Ouagadougou
7 - Université Evangélique du Kadiogo (UEK), Ouagadougou
8 - Institut Africain de Management (IAM), Ouagadougou
9 - Université Chrétienne Logos de Ouagadougou (UCLO), Ouagadougou
10 - Institut de l’Economie Internationale (IEI), Ouagadougou
11 - Institut Supérieur Polytechnique et de Management (ISPM), Ouagadougou
12 - Institut Supérieur la Plume (ISP), Ouagadougou
13 - Institut Supérieur de Management et de Technologie (ISMT), Ouagadougou
14 – Africa Private Institute of Science and Technology (APIST), Ouagadougou
15 - Institut Supérieur Afrique Talents (ISAT), Ouagadougou
16 - Ecole Supérieure Internationale de Management (ESIM), Ouagadougou

Les IPES de mauvaise qualité
1 - Institut Supérieur d’Innovation en Gestion et Management (IS/IGEMA), Ouagadougou
2 - Institut Africain des Industries Culturelles (IAIC), Ouagadougou
3 - Institut Supérieur des Sciences Appliquées et Technologiques (IN2SAT), Bobo-Dioulasso
4 - Ecole supérieure de tourisme et de l’hôtellerie (ESTH), Ouagadougou
5 - Ecole supérieure Africaine la Flamme de l’Espoir (ESAFE), Ouagadougou
6 - Institut des Hautes Etudes Cheick Modibo Diarra (IHE-CMD), Bobo-Dioulasso

Les IPES de très mauvaise qualité
1 - Institut Supérieur de Technologie et de Gestion, Ouagadougou
2 - Institut Supérieur de Droit International et Droit de l’Homme (ISDIDH), Ouagadougou
3 - Institut des Sciences pour l’Entreprise et la Gestion (ISEG), Ouagadougou
4 - Institut Privé d’Enseignement Supérieur de Koudougou (IPES/K), Koudougou
5 - Institut des Sciences Technologiques et de Management (ISTM), Ouagadougou

Les clandestins
* Institut IMHOTEP, Ouagadougou
* Hautes Etudes de Management et d’Agropastorale (HEMA), Bobo-Dioulasso
* CHARLES DE GAULE, Bobo-Dioulasso
* Ecole Supérieure Privée de Technologie de Koudougou (ESPT/K), Koudougou

En suspension
* Institut Supérieur des Métiers (ISM), Ouagadougou
* Ecole Supérieure des Science Economiques, Commerciales et Techniques (ESSECT), Ouagadougou
* Institut des Sciences et Techniques de Production Agricole et Agroalimentaire 3 (ISTP-2A), Ouagadougou
* Institut Africain de Professionnalisation en Management (IAPM), Bobo-Dioulasso

Les introuvables
* Université Internationale (UI), Ouagadougou
* Koudio Loukou Djedri Institut (KLD institut), Ouagadougou
* Graduate School of Management (GSM), Ouagadougou
* Institut Privé Supérieur d’Etudes Spatiales et Télécommunications (ISESTEL), Ouagadougou

Pas de personnes ressource pour fournir les renseignements
* Hautes Etudes Technologiques et Commerciales Burkina (HETEC), Ouagadougou
* Institut de Management des Risques et de la Qualité (IMARQ), Ouagadougou
* 1SUP TALENT, Ouagadougou
* University of United Popuplar Nation (UUPN), Ouagadougou
* Institut Supérieur Africain de coaching et Brading (IACB), Ouagadougou
* Institut Privée des Finances et du Management (IFM), Ouagadougou

Refus de réception de l’équipe d’inspection
* Centre d’Etudes et de Formation en Informatique de Gestion (CEFIG), Ouagadougou
* IP/SHALOM, Ouagadougou

Non effectivité d’ouverture
* Institut de Formation en Développement Rural(IFODER), Tenkodogo

Se référant à Ouaga
* ISIG International Bobo, Bobo-Dioulasso
* Institut Africain de Management (IAM) Bobo, Bobo-Dioulasso n

Source : MERSI


Commenter l'article (0)