Mercato Estival : Belle percée de Baki Koné, Yago et de Bryan

Publié le vendredi 29 juillet 2016

La chasse aux joueurs de grande classe est ouverte. L’Euro du foot occulte l’actualité des transferts. Mais de nombreux joueurs voient leur carrière prendre d’importants virages en Europe. C’est le moment de faire de la promotion aux meilleurs de la classe. Tout le monde se les arrache. Mais les moyens et les médiocres aussi doivent pouvoir se caser. Parmi les pro burkinabè, personne n’est parvenu à signer un contrat qui a barré « la une » des journaux. Mais certains mouvements de nos joueurs professionnels ont un grand intérêt. On citera le cas de Bakary Koné qui quitte enfin Lyon pour Malaga en championnat d’Espagne. Le défenseur burkinabè a tant souffert le martyr à Lyon au point qu’il était devenu la risée d’une partie du public mais surtout du président Olas qui se plaisait à jeter son joueur en pâture à son bon vouloir. En Espagne, le général Bako va retrouver une pleine confiance en lui-même et surtout confirmer tout le bien qu’on pense de lui. On notera aussi le départ de Bryan Dabo qui dépose ses valises désormais à Saint Etienne. Le désormais ex-Montpelliérain suivi de près par le staff des Etalons va jouer avec les Verts le haut du tableau de la Ligue 1. Il devra affronter son compatriote Steve Yago de Toulouse. Le défenseur des Etalons vient lui-aussi de rempiler avec son club pour 4 ans. Yago voit s’éloigner ainsi la précarité source d’instabilité et de déstabilisation. Il a aussi la preuve que son club lui fait entièrement confiance. Lui qui a retrouvé sa place de titulaire dans la défense toulousaine en toute fin de championnat. Par contre tel n’est pas le cas de Alain Traoré à Lorient. Un des gros salaires de ce club, le gaucher Burkinabè doit se confiner sur le banc de touche. Son club bien que ne l’utilisant pas ou l’utilisant peu n’entend pas le laisser partir à n’importe quel prix. L’international Burkinabè est en plein stage de préparation avec son club. Mais il aurait souhaité voir son avenir se dessiner sous d’autres cieux où la confiance entre lui et son staff technique sera la chose la mieux partagée. Le milieu de terrain des Etalons, Djakariddja Koné, cloué dans les tribunes par une longue blessure cette année voit son avenir s’assombrir. Son club Turc, Sivasport a mis fin à son contrat. Le club étant relégué en deuxième division, il a préféré se séparer à l’amiable avec son joueur burkinabè. Le mouvement est loin d’être fini. En Egypte, le remuant milieu droit des Etalons et sociétaire du club El Dakhlia, Cyrille Bayala intéresse tout le monde. Les clubs européens se bousculent pour le voir. Mais pour l’heure rien n’est conclu. Il en est de même pour Zackaria Sanogo de l’ASFA-Y. Lui est même parti en Autriche se mettre en observation à Wolfsberger, le club de Issiaka Ouédraogo.

J J Traoré


Commenter l'article (0)