Jazz performance 2016 : Les Enchanteurs ont enchanté le jury

Publié le lundi 20 juin 2016

A la suite de Joby Jazz Band qui a été lauréat l’an passé, ce sont les enchanteurs qui remportent, le 7 mai dernier jour de la clôture, le 1er prix au cours de la 9e édition de Jazz performance. Composé de 5 musiciens, le groupe repart avec le saxo d’Or, plus la somme de 700.000 CFA. La deuxième place est revenue à Massa Démé qui lui a reçu le saxo d’Argent, la somme de 400.000 CFA et une attestation. Odon Patrick, 3e de la compétition lui a reçu le saxo de Bronze, la somme de 200.000 CFA et une attestation. En plus des différents prix reçus, une tournée à l’intérieur du pays est offerte au 1er et 2e de la compétition dans le cadre de leur promotion par l’association Jazz à Ouaga.
Au départ au nombre de 22, ils étaient finalement 5 groupes à l’issue des présélections à prester, du 2 au 7 mai, à l’Institut Français. L’évaluation s’est faite sur les critères suivants : qualité vocale, qualité instrumentale ; cohésion du groupe ; présence scénique, influence jazzy et originalité dans l’interprétation du morceau imposé et d’un titre d’Aly Farka Touré. Le jury était composé de 3 membres dont Denise Coulibaly, journaliste culturelle et par ailleurs présidente de jury de cette édition, Me Augustin Somda, un passionné de Jazz et Mats Harsmar, chargé d’affaire à l’ambassade de Suède.
« Dans l’ensemble, les différents candidats avaient du potentiel » mais ce qui a valu au lauréat sa première place selon Denise Coulibaly « c’est son originalité dans le travail et la cohésion du groupe ». La représentante des enchanteurs en la personne de Patricia Minoungou n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction : « je suis vraiment contente parce que nos efforts ont été récompensés. C’est le fruit de plus d’un mois de répétition. Nous travaillerons à prouver que nous avons vraiment mérité ce prix ». La célébration d’hommage à Ali Farka Touré et également la journée internationale du jazz étaient la particularité de cette édition selon Abdoulaye Diallo, président de l’association jazz à Ouaga.
Jazz performance est un concours de musique qui se tient dans le cadre du festival Jazz à Ouaga. C’est également une stratégie de promotion des artistes qui s’essaient au jazz selon Abdoulaye Diallo. Ce concours depuis sa création a vu la participation d’artistes tels que Moise Ouattara, batteur attitré de Rokia Traoré, Maria Bissongo, Patrick Kabré, Dicko Fils…
Comme innovation, les initiateurs du concours prévoient faire les présélections en live, donner aux candidats retenus une formation en jazz de telle sorte qu’ils composent et compétissent dans ce genre musical.

Assita SANOU

La tournée des lauréats

Après avoir émerveillé le public Ouagalais à l’institut Français pendant la compétition, cap a été mis sur Bobo Dioulasso et Koudougou. Les deux lauréats de la 9e édition de jazz performance, le groupe les Enchanteurs fait 1er et Massa Démé, deuxième y ont presté, les 14 et 15 mai. Ces artistes qui s’essaient au Jazz ont favorablement été accueillis dans les villes secondaires du pays des hommes intègres. Selon Patricia Minoungou, l’une des participantes, l’accueil a été chaleureux : « à Koudougou j’ai été agréablement surprise. Le public a vraiment été favorable et surtout sensible à ce que nous faisons ».Ouahigouya verra prester ces jazzmen burkinabè les 25, 26 et 27 mai ; puis la tournée s’achèvera à Yako le 28 de ce mois.

AS


Commenter l'article (0)