PSCE 2012 : Le Ministère de la Femme lance une tournée d’information

Publié le mercredi 16 mai 2012

Suite à la mise en exécution du Programme Spécial de Création d’Emploi (PSCE), le Ministère de la Promotion de la Femme s’est inscrite dans une dynamique de contribuer à la promotion de la composante 4 de ce programme dénommé « autonomisation des femmes ».

Pour ce faire et dans l’optique de mieux informer les femmes sur les possibilités qu’offre le PSCE, Le Ministre de la Promotion de la Femme, Nestorine Sangaré, a organisé un cadre de concertation avec les organisations féminines de la région du Centre. Cette rencontre, tenue le jeudi 03 mai dernier à la Maison de la femme de Ouagadougou, a servi aussi de cadre pour communiquer autour des questions relatives à la SCADD et aux préparatifs du Forum national des femmes 2012. Selon Nestorine Sangaré, une étude a révélé que les femmes ont plus de difficultés à trouver un emploi pour leur propre compte du fait du manque d’éducation et de formation professionnelle, de la subordination et l’absence d’un accès indépendant au capital productif. Aussi sont-elles les plus nombreuses dans le secteur informel, mais elles occupent généralement les emplois les moins rémunérés tels que la transformation des produits alimentaires, le petit commerce et l’artisanat domestique de confection vestimentaire. C’est ainsi que, pour inverser la tendance et lutter contre l’inégal accès des jeunes et des femmes à l’emploi, le chef de l’Etat a initié le PSCE pour les jeunes et les femmes. La composante 4 du programme intitulé « Autonomisation des femmes » est exclusivement destinée aux femmes et couvre la période 2012-2014. Son objectif principal est de créer des emplois pour les femmes en renforçant leur accès aux technologies de production et de transformation à travers deux volets : la dotation des femmes en technologies de production et de transformation et le renforcement du programme national plates-formes multifonctionnelles. Cette composante, a souligné la ministre, est donc une opportunité en vue d’offrir des emplois permanents directs et indirects à environ dix mille (10 000) femmes regroupées en associations et en organisations au cours de cette année. Ce fut l’occasion également de communiquer sur la SCADD en vue de préparer les femmes à une meilleure compréhension de celle-ci étant donné le forum qui sera axé sur elle. En effet, le troisième forum national des femmes se tiendra sous le thème : « Prise en compte des femmes dans la mise en œuvre de la stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD) ». Ainsi donc est lancée la tournée nationale qui concerne toutes les 13 régions du Burkina Faso. Une délégation du Ministère et des groupements féminins sillonnera le Burkina pour ce faire.

 

Michaël Pacodi

pacomik@yahoo.fr


Commenter l'article (0)