Prix RSE 2014 : Les sociétés minières à la loupe des OSC

Publié le jeudi 11 juin 2015

Annoncé en Décembre 2014, le prix qui récompense les sociétés minières respectant la responsabilité sociétale des entreprises a enfin connu la révélation du nom des plus méritants à cette première édition 2014. C’était donc un grand challenge à relevé selon les propos de Daniel Da Hien, Président du groupe de redevabilité et Coordonnateur Général du Réseau Afrique Jeunesse. Trois sociétés minières étaient dans le viseur du groupe redevabilité car ayant accepté de se soumettre à l’examen d’expertise en matière de RSE. Ce sont, Essakane-SA, Bissa Gold et SEMAFO-SA. C’est au cours d’une soirée gala tenue le jeudi 28 mai 2015 à Royal Beach hôtel que le vainqueur a été proclamé. SEMAFO-SA a été jugé méritant au terme du travail minutieux fait par le jury qui s’est inspiré de la référence la norme internationale ISO 26 000 qui définit 7 critères en matière de RSE. Mais le jury a retenu trois critères pertinents pour départager les sociétés.
Il s’agit des droits humains, de l’environnement et de la communauté locale. Le jury a fait remarquer surtout que les trois entreprises minières respectent chacune ces critères. C’est à l’issue des trois étapes choisies par le jury que les points de différences ont pu être dégagés. La première étape a consisté à l’étude des critères par rapport à ce qui doit être fait sur le terrain, ce qui peut être réalisé. La deuxième a consisté à une sortie sur le terrain pour noter ce qui a été effectivement fait en matière de RSE. De ce fait cette démarche a consisté à rencontrer les parties prenantes (femmes, hommes bénéficiaires) pour les entendre et voir ce qui a été fait pour eux. La troisième étape a consisté à affecter des notes à chaque entreprise au regard de ce qui a été recueilli sur le terrain de manière à pouvoir classer les entreprises.
Au cours de la soirée Gala en plus du grand prix RSE attribué à SEMAFO-SA composé d’un tableau d’honneur, du trophée et de la pancarte qui sera placé devant l’entrée de la mine attestant du respect de la RSE, trois prix spéciaux ont été décernés. Il s’agit du prix environnement décerné aux entreprises ayant entrepris de restaurer le couvert végétal et reboiser les sites d’exploitation qui a vu la récompense de IAM Gold Essakane-SA. Le prix spécial communauté et développement local décerné aux entreprises qui tiennent compte de l’implication des populations locales à travers des projets innovant et ayant mis en place un fond pour soutenir les populations a été décerné à SEMAFO-SA. Le dernier prix spécial, celui des droits humains qui récompense l’entreprise respectant les droits humains et appuyant les communautés pour la réalisation de leurs plans locaux de développement a été décerné à I AM GOLD ESSAKAN-SA. Le grand prix RSE, en rappel a récompensé les entreprises ayant mises en marche des stratégies d’accompagnement des employés pour leur droit, ayant élaborées une bonne stratégie de communication, et ayant des appuis aux orpailleurs. Toutes les entreprises participantes faut-il le rappeler ont eu des attestations de participation.
De façon unanime, les personnalités présentes à cette soirée ont salué la nécessité de l’institution de ce prix. Pour le vice président de la chambre des mines, cette initiative est louable car ce prix est un outil d’évaluation de la performance des mines et non une compétition ou une concurrence car toutes les mines n’ont pas le même degré d’engagement et d’orientation. Ce prix donc pour lui galvanisera beaucoup et pour ceux qui ont accepté de se soumettre à l’évaluation, ils méritent des encouragements. Bon vent donc et à l’édition prochaine n

Michaël Pacodi
pacomik@yahoo.fr


Commenter l'article (10)