Affaire immeuble Sanfo : verdict attendu sur fond de menace de troubles à l’ordre public

Publié le lundi 7 mai 2012

On ne comprend vraiment pas grand-chose dans cette agitation entretenue par les syndicats des commerçants autour de la vente par la BICIAB de l’immeuble Sanfo. Voici un contentieux commercial qui a trouvé une solution judiciaire voilà plus de deux décennies et qui continue d’empoisonner la vie des ouagalais. En effet, depuis 1993, la BICIAB est devenue propriétaire de l’immeuble dit Sanfo par décision judiciaire pour défaut de payement dit-on. Pendant 23 ans, le propriétaire dépossédé n’a pas cru devoir négocier avec la banque pour retrouver la jouissance de son immeuble. Il a fallu que la nouvelle de la vente de l’immeuble par la banque lui parvienne, pour que subitement il trouve l’argent qui lui a tant manqué pendant 23 ans. Dites-moi bonnes gens où se trouve le motif de la bagarre ? Comment M. Sanfo a-t-il pu se passer de son immeuble pendant 23 ans et qu’est-ce qui explique ce soudain regain d’intérêt ? Questions légitimes pour le profane que je suis. On a bien compris que tout tient dans la faiblesse de l’Etat. C’est donc le règne absolu de la bonne vieille théorie du rapport de force. LAT qui vient tout juste de gagner ses galons de meilleur pompier de la république devra vite remettre l’ouvrage sur le métier. Alors souhaitons lui du plaisir !

 


Commenter l'article (2)